Depuis quelques années, le chauffage à air solaire est devenu de plus en plus prisé par plusieurs foyers français. Cela est dû au fait qu’il se présente comme une ressource gratuite, contrairement aux énergies fossiles. Découvrez dans cet article, le principe et le fonctionnement du capteur solaire à air.

À quoi sert un chauffage à air solaire ?

Comme son nom l’indique, ce dispositif permet de bénéficier du chauffage naturel. Placé à l’extérieur de la maison sous forme d’un panneau, il capture la chaleur du soleil pour la restituer à l’intérieur et chauffer les différentes pièces de la maison. Il comporte également des ventilateurs permettant d’aspirer l’air, de le faire circuler et de l’évacuer.

Comment fonctionne le chauffage à air solaire ?

Le chauffage à air solaire fonctionne à partir du panneau extérieur. Celui-ci bénéficie d’un ensoleillement lui permettant de réchauffer l’air intérieur et d’alimenter le ventilateur. Grâce à son verre, il peut absorber les rayons infrarouges qui procurent de la chaleur. Mais le chauffage à air solaire ne permet pas uniquement de rendre l’air chaud. Il le déshumidifie également pour assurer la santé des occupants.

Pour information, les panneaux sombres sont les plus prisés du fait qu’ils absorbent plus de chaleur. Ils possèdent d’ailleurs une inertie élevée.

Les avantages du capteur à air solaire

Le chauffage à air solaire est avantageux sous tous les points de vue. Il constitue une énergie gratuite et inépuisable. L’énergie solaire captée peut chauffer l’eau chaude sanitaire ainsi que la maison dans son ensemble à tout moment. Son installation ne demande pas de lourds travaux ni de finitions. Il suffit de le poser, et ce, sans tuyaux ou câbles. Pour dissiper l’air chaud dans la maison, aucun achat n’est également nécessaire. Le chauffage à air solaire ne demande aucun radiateur ni réseau pour procurer de l’air chaud. D’ailleurs, il est avantageux sur le long terme. Certes, son achat demande un certain investissement. Mais il épargne des factures d’énergie plus lourdes.

Ainsi, si vous compter faire quelques économies, vous savez maintenant pour quel type de chauffage vous devez opter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *